À voir

Découvrir l’histoire de Béziers : elle aurait été fondée par les Grecs au 7ème siècle avant J-C, ce qui en ferait la plus vieille commune française, fondée avant Marseille. Située sur un promontoire dominant l’Orb et la Canal du Midi, Béziers se trouve au pied du Parc Naturel Régional du Haut-Languedoc, dernier contrefort du Massif Central. Érigée à 12 kilomètres seulement de la mer Méditerranée et à 50 kilomètres des montagnes du Haut-Languedoc – les monts du Caroux (1 090 mètres d’altitude), de l’Espinouse (1 124 mètres) et de Lacaune (1 267 mètres) – et à 70 kilomètres de Montpellier, plus de la moitié du territoire de Béziers est composée d’espaces verts, de zones naturelles protégées et de zones agricoles dédiées à la vigne. Le littoral biterrois est jalonné de cordons de dunes riches en zones humides où vivent de nombreuses espèces d’oiseaux.

En venant visiter Béziers, on ne manquera pas de choses à faire, entre féria, rugby, balades urbaines, randonnées et baignades à la plage.

1. Le centre-ville de Béziers

Le centre-ville, sur les rives est de l’Orb, est parsemé d’édifices religieux et de monuments historiques, à l’instar des arènes romaines, du Pont-Vieux – construit au 12ème siècle -, du Canal du Midi, de la Chapelle des Pénitents ou de la cathédrale Saint-Nazaire. A Béziers, comme souvent, les influences s’entrecroisent et l’ancien se mêle au neuf, par héritages successifs du passé. Ainsi la ville possède un patrimoine historique et culturel très riche. Loin d’avoir un Écusson aussi grand qu’à Montpellier, le centre historique est non moins composé d’étroites ruelles enserrées, dans lesquelles on s’engouffre jusqu’aux Allées Paul Riquet, une artère piétonnière qui n’est pas sans rappeler les Ramblas d’Espagne. Profitez-en pour déguster un bon vin de pays car ici, la vigne, c’est sacré !

2. Les écluses de Fonseranes

Les écluses de Fonséranes, c’est le troisième site touristique le plus visité de l’ex-région Languedoc-Roussillon, après le Pont du Gard et la Cité de Carcassonne. Cette construction est un ensemble de huit écluses faisant partie d’une incroyable prouesse technique du 17ème siècle : le Canal du Midi. Il s’agit d’une échelle d’écluses à huit bassins de forme ovoïdale, avec 9 portes, permettant de franchir une dénivellation de 21,50 mètres sur une longueur de 312 mètres. La technique mise en place et l’ingéniosité du site étonnent encore les visiteurs aujourd’hui, plus de 300 ans après leur construction sous l’égide d’un natif de Béziers, Pierre-Paul Riquet.

3. Les arènes (modernes) de Béziers

Construites en 1897 en calquant les arènes espagnoles, les arènes dites « Arènes du Plateau de Valras » ont fait de Béziers la première ville taurine de France. Cet art et cet engouement pour la tauromachie ont même valu un temps à la ville le surnom de « Séville française ». Pour y participer, il faut venir vers la moitié du mois d’août mais de nombreuses manifestations culturelles dont des concerts s’y tiennent toute l’année. Si vous aimez la corrida espagnole et la féria, c’est un endroit incontournable en venant visiter Béziers. C’est vrai ça, que faire à Béziers si c’est pour manquer ce pan majeur de la culture occitane ?

4. La cathédrale Saint-Nazaire

Construite à l’emplacement d’un ancien temple Romain dédié a Auguste et sa femme Livie entre les 13ème et 15ème siècles, cet édifice de style gothique a été érigé sur un promontoire rocheux, elle remplaça une église romane, intégralement détruite par un incendie lors du sac de Béziers en 1209 (durant la croisade des Albigeois). Classée « monument historique » depuis 1840, la cathédrale domine l’ancienne ville médiévale et la plaine de l’Orb.

5. Visiter le site et musée d’Ensérune

Le site d’Ensérune, situé à Nissan-lez-Ensérune au sud-ouest de Béziers retrace l’histoire de la Gaule : les fouilles archéologiques ont excavé les vestiges d’un village gaulois fondé au 6ème siècle avant notre ère, et qui aurait été occupé en permanence jusqu’au 1er siècle après J-C. Ce serait l’un des plus importants vestiges gaulois du Midi méditerranéen. Situé sur un promontoire dominant la plaine narbonnaise, le site est un oppidum qui jouissait d’échanges commerciaux dynamiques entre – 300 et – 500, alors peuplé par les Grecs. Vers – 218, les Gaulois occupèrent la cité et prospérèrent jusqu’au 1er siècle pendant que les Romains fondaient Narbonne en – 118. Vous découvrirez les silos, des fosses creusées dans le sol dont on suppose qu’elles servaient à stocker des denrées alimentaires ou de l’eau.

6. Se balader sur ou le long du Canal du Midi 

Véritable ouvrage d’art et prouesse technique qui révolutionna le transport de marchandises aux 17ème et 18ème siècles, le Canal du Midi est l’oeuvre de Pierre-Paul Riquet (1609-1680) qui, sous le règne de Louis XIV, permit de relier la Garonne à Toulouse à l’étang de Thau à Marseillan (34), créant ainsi 241 kilomètres de voies fluviales.

La construction du canal, débutée en 1666, permit alors à la France de priver l’Espagne – dont le conflit contre la France venait de s’achever – d’une partie de ses ressources en évitant de passer par le Détroit de Gibraltar pour acheminer les marchandises dans les ports de la mer Méditerranée. On peut faire une randonnée à pied ou à vélo le long des berges, ou louer un bateau pour naviguer sur les eaux du canal, de Béziers à Marseillan ou de Béziers à Toulouse : de quoi découvrir paisiblement la région !

Patrimoine environnemental

Les écluses de Fonserannes;

Le domaine de Saint-Jean-d’Aureilhan, tour de style néo-gothique (xixe siècle);

Le plateau des poètes;

Le jardin-promenade de la Plantade;

Le jardin médiéval de Saint-Jean-des-Anneaux;

L’île de Tabarka, sur l’Orb;

Le domaine de Bayssan (sortie Ouest).

Architecture civile

Deux arènes : l’une datant de l’époque romaine et l’autre construite en 1897 sur le modèle des arènes espagnoles par Fayot, Glaize et Sautet. Il s’agit des plus grandes arènes de ce type en France (13 100 places);

Le pont Vieux sur l’Orb (Moyen Âge);

Le cimetière Vieux, cimetière créé au xviiie siècle, véritable musée à ciel ouvert avec de nombreuses tombes, œuvres de sculpteurs biterrois tels que Jean Magrou ou Injalbert;

Le Canal du Midi XVIIe;

Le Pont-canal, milieu XIXe;

Les écluses de Fonserannes, milieu XVIIe;

Le lycée Henri-IV (Béziers) : Collège Royal (1598) par lettres patentes du roi;

Les grandes halles de style Baltard (fin XIXe);

Château de la Dragonne.

Musées

Le musée des Beaux-Arts expose des sculptures de Jean-Antoine Injalbert, des dessins et la collection d’art de Jean Moulin, ainsi que des toiles de Hans Holbein, Sébastien Bourdon, Théodore Géricault, Vincent van Gogh, Chaïm Soutine, Henri Goetz…;

Le musée du Biterrois et le museum d’histoire naturelle, installés dans l’ancienne caserne Saint-Jacques, présente des collections sur la vie biterroise et l’environnement naturel régional;

Le Musée taurin de Béziers.

Théâtres, salles de spectacles et de concerts

La salle de spectacle Zinga Zanga;

Le théâtre municipal;

Le Palais des congrès;

Le théâtre des Franciscains;

L’ancien théâtre Art nouveau des Variétés;

Le théâtre du Minotaure (privé).

———-

Sources:

http://www.all-andorra.com

http://www.generationvoyage.fr