Les moulins de Bagnols et le jardin promenade de la Plantade

Situés au bas de la ville, au confluent de la rivière Orb et du ruisseau de Bagnols, les Moulins de Bagnols, connus autrefois sous le nom de Moulins des Evêques de Béziers ou Moulins du Roi, furent le point de départ d’un grand exploit technique.

C’est ici qu’un jeune Biterrois autodidacte, devenu ingénieur en hydraulique, Jean-Marie Cordier, capta les eaux de l’Orb, en 1827, pour les élever vers le centre-ville.

L’industrie de la meunerie était autrefois prospère dans la région. Entre les villages de Lignan et de Villeneuve, quatre moulins à blé fonctionnaient et, à certaines époques, ils avaient peine à suffire aux besoins des populations.

Les Moulins de Bagnols se composaient de cinq tourelles avec encorbellement, surmontées de mâchicoulis et de crénaux, reliées entre elles par des galeries d’un effet très décoratif. Chacune présentait sont avant-bec à la force des eaux.

Tout ce qu’il y avait de gracieux et d’élégant a disparu, emporté par des dégâts du temps ou tombé sous le marteau des démolisseurs en 1793.

Toutefois, nous devons faire une exeption pour l’édifice ou château d’eau dans lequel fut installé la nouvelle machine hydraulique dont l’ingenieur Cordier venait de doter sa ville natale.

Béziers fut ainsi l’une des toutes premières villes de la région et de France à avoir une eau abondante et d’excellente qualité à une époque où l’eau potable manquait cruellement.En signe de gratitude, l’ingénieur eut droit à un vrai mausolée, au Cimetière Vieux .

La promenade dans le très romantique Jardin de la Plantade qui jouxte les moulins, en bord de rivière, est particulièrement agréable.

———-

http://www.ville-beziers.fr

http://www.beziers-mediterranee.com

http://www.tripadvisor.fr

http://www.tripadvisor.fr

http://www.lepetittraindebeziers.com

Découvertes de l’Hérault – 9ième édition 2000-2001

http://www.notesdemusees.blogspot.com