Ancien théâtre Art nouveau des Variétés

Adresse: 9 Rue Victor Hugo, 34500 Béziers

La Ville de Béziers vient de racheter (2019) ce lieu mythique, à moins de 100 mètres de la statue de Paul Riquet, inscrit à l’inventaire des Monuments Historiques depuis 2003

Au début du XXe siècle, la programmation culturelle municipale ne satisfait plus le public. “Germe alors l’idée de la construction, sur fonds privés, d’une nouvelle salle de spectacle dont la vocation consisterait à pallier les carences du théâtre officiel et supplanter les excès de mauvais goût et les outrances du café-concert”, racontent Alex Bèges et Jacqueline Pech dans leur ouvrage Un siècle de spectacles, de divertissements et de plaisirs à Béziers, édité par la Société archéologique.

Rue Victor-Hugo, le bâtiment de l’Alcazar, construit lui-même en 1874 par Léopold Carlier, est alors détruit pour laisser place au théâtre des Variétés réalisé par l’architecte Paul Harant. Il a construit un vaste bâtiment avec restaurant gastronomique, promenoir avec baies vitrées à menuiseries de style Art Nouveau, jardin d’hiver, etc. Au fil du temps ce bâtiment est devenu un cinéma en 1946, puis une discothèque dans les années 1980 avant d’être laissé à l’abandon dix ans plus tard.

Le théâtre a accueilli de nombreux spectacles d’opéra-comique, d’opérette, de music-hall, des troupes de mimes, de théâtre, d’acrobates, etc. Des artistes, les plus grandes vedettes de music-hall, s’y sont produites comme Raimu, Mistinguett, Maurice Chevalier, Mayol, Sardou et Joséphine Baker. Il y a même eu sur scène des zèbres et des éléphants.

Au fil du temps, les lieux ont changé de propriétaires et ont subi diverses modifications pas toujours de très bon goût. Ce bâtiment est devenu un cinéma en 1946, puis une discothèque dans les années 1980. Ses actuels propriétaires ont fait les travaux nécessaires à sa sauvegarde et surtout l’ont fait inscrire, en 2003, pour sa sauvegarde, à l’inventaire des Monuments historiques. Âgés, il y a déjà quelque temps qu’ils voulaient le vendre.

Mars 2021. La mairie de Béziers a pris sa décision. Le théâtre des variétés sera transformé en auditoirium pour le futur pôle des arts de scène et du spectacle. Coûts estimés: 3.000.000 € (France Bleu Hérault).

La Mairie a racheté le théâtre des Variétés au mois d’avril 2019 pour la somme de 300.000€. Le maire, Robert Ménard, avait déclaré lors de ce conseil municipal, que, dans le cadre de la politique de la ville, ce rachat “servira à regagner tout ce quartier”.

En 2023 les travaux de réhabilitation pourraient débuter. Les locaux de l’ancienne discothèque et du cinéma “Le Rex” seront détruits pour laisser place à un bâtiment adapté pour acceuillir les étudiants du consevatoire de Béziers.

Ce Théatre sera renommé Théâtre des Variétés-Jean-Claude Carrière. Ce célèbre metteur en scène, scénariste, parolier, acteur et écrivain né à Colombières-sur-Orb le 17 septembre 1931 et mort le 8 février 2021 à Paris, a profondément marqué la vie artistique contemporaine.

Le mythique théâtre des Variétés va retrouver son éclat d’antan grâce au cabinet Archidev

28.10.2022 Le cabinet d’architecture Archidev a remporté le concours de rénovation de l’ancien théâtre, inscrit à l’inventaire des monuments historiques depuis 2003.

Les amoureux du patrimoine, en particulier biterrois, devraient se réjouir de la nouvelle. Le cabinet d’architecture parisien Archidev a remporté l’appel d’offres pour la rénovation de l’ancien théâtre des Variétés, situé à l’angle des rues Victor-Hugo et Étienne-Marcel, en plein cœur de ville.

Le maître d’œuvre s’occupera aussi de la démolition des deux bâtiments mitoyens – l’ancien cinéma Rex et l’ancienne boîte de nuit le Relox – avec reconstruction dans le cadre d’un projet commun : transformer ces édifices pour accueillir le futur pôle Arts de la scène et du spectacle du Conservatoire de Béziers.

Le théâtre classique à l’italienne, avec deux niveaux de balcons et une terrasse de toit, lui, va être rénové à l’identique pour devenir l’auditorium du nouveau pôle.

Travaux : de janvier 2024 à septembre 2025

Pour rappel, ce bel édifice, ancien musical hall à succès, inscrit à l’inventaire supplémentaire des Monuments historiques, a été conçu en 1904 par l’architecte Paul Harant, pour remplacer l’Alcazar qui lui-même avait fait suite au Casino musical. Les grandes vedettes parisiennes se sont produites au théâtre des Variétés avant-guerre : Maurice Chevalier, Raimu, Fernandel ou Joséphine Backer.

En 1941, il devient cinéma, avant une transformation en 1947 pour la création d’une seconde salle. Il sera fermé en 1982, pour devenir successivement restaurant, boîte de nuit ou résidence d’artiste. Il dort depuis la fin des années 90, n’ouvrant l’œil que pour les Journées du patrimoine.

La Ville, qui a acquis ce bel édifice en 2019, ainsi que les deux autres bâtiments, met l’ensemble du bâti à disposition de l’Agglo dans le cadre de sa compétence en enseignement artistique. Le maître d’ouvrage du projet est donc Béziers Méditerranée.

“Les travaux devraient débuter en janvier 2024 pour une ouverture en septembre 2025”, précise Michel Ramondou, en charge des grands travaux de la Ville et de l’Agglo.

Montant des travaux estimés : 7,40 M€ HT

———-

http://www.midilibre.fr (Emmanuelle Boillot / Antonia Jimenez 28.10.2022)

http://www.sallesdecinemas.blogspot.com

http://www.francebleu.fr